Cheveux Crépus : Comment choisir sa crème hydratante ?

creme cheveux crepus

Si bien choisir ses huiles est un point crucial pour sa routine capillaire, bien choisir sa crème hydratante l’est encore plus.

Au cours de notre première année de naturel, ma meilleure amie et moi avons toutes les deux testé un lait capillaire d’une marque assez bien plébiscitée à l’époque mais dont je tairais le nom ici. Au début tout avait l’air de bien se passer, je pense qu’on avait en fait essayé de se voiler la face car influencées par les revues positives du produit jusqu’au jour où se voiler la face n’était plus une option envisageable car nos cheveux étaient littéralement en train de mourir (cheveux « effet de paille » après que les cheveux aient totalement absorbé le lait). Ayant toutes les deux constaté cela, nous avons décidé de mettre le lait de côté, de se procurer des bandelettes de pH afin d’en avoir le cœur net.

Lors du test du pH, quel ne fut pas notre choc de découvrir que le lait en question affichait un pH de 3,5, donc trop acide pour le cheveu qui lui a un pH oscillant entre 4,5 et 5,5. Nous n’étions donc pas folles et ce lait avait véritablement un problème ! Comment une telle aberration avait pu passer inaperçue ?? Le plus marrant c’est que nous avions constaté aussi un changement (dans le mauvais sens du terme) au niveau des cheveux de la fille chez qui on avait vu le produit en question, changement qu’elle-même ne semblait pas voir au vu de l’apologie qu’elle faisait de la gamme et plus particulièrement de ce lait capillaire.

En effet si une huile végétale de mauvaise qualité ne va, au pire, avoir aucun effet bénéfique sur vos cheveux, une crème/un lait capillaire par contre peut carrément ruiner vos cheveux à cause de ce problème de pH.

 

Pourquoi le pH est-il important dans le choix

d’une crème hydratante?

Il est donc très important de bien cerner cette notion de pH et vous allez comprendre ici pourquoi. La mesure du pH varie entre 0 et 14. Il mesure l’acidité ou l’alcalinité d’une solution aqueuse (les huiles ne possèdent donc pas de pH). Un pH de 7 sera dit neutre (pH de la peau), tandis qu’un pH < 7 est un pH acide et >7 un pH alcalin (basique).  Le pH naturel du cheveu quant à lui se situe entre 4,5 et 5,5 ce qui signifie que le cheveu possède plutôt un pH acide. Par contre les produits dont le pH est supérieur à 7,5 et inférieur à 4 sont susceptibles d’endommager les cheveux ainsi que la peau ; donc à éviter.

Un pH trop élevé peut entrainer des problèmes de cuir chevelu à savoir eczéma, psoriasis, pellicules, chute de cheveux, etc.

Si aujourd’hui comme nous le savons toutes, les produits défrisants sont tant décriés, c’est bien entendu à cause de leurs méfaits sur la structure du cheveu et ceci est principalement lié au pH car les défrisants en général ont un pH variant entre 10 et 14 (à ce niveau, on n’est plus juste aux altérations superficielles que peuvent causer un produit alcalin ; ici le défrisant va altérer la cuticule et dégrader la matière dans sa structure interne).

Une autre chose importante à savoir est que l’échelle des pH évolue de manière logarithmique, cela signifie qu’entre 2 nombres entiers de pH, les degrés d’acidité ou d’alcalinité sont multipliés par 10 et donc un pH de 5 sera 10 fois plus acide qu’un pH de 6, un pH de 4, 100 fois plus acide qu’un pH de 6, un pH de 3 est 1000 fois plus acide qu’un pH de 6.

Et donc cela veut dire que dans notre cas, vu qu’on avait un lait avec un pH de 3,5 et que le PH naturel du cheveu est de 4,5-5,5, on se retrouvait avec un produit avec un pH 10 à 100 fois plus acide que le pH de notre cheveu, rien que ça (avec l’expression du visage qui va avec) !!!

Comment connaître le pH d’une crème hydratante

avant de l’acheter?

Malheureusement on ne peut pas connaître le pH d’un produit avant de l’avoir acheté, zut !! Ici il ne s’agit pas d’être paranoïaque mais simplement d’être à l’écoute de ses cheveux car si à un moment ils ont l’air de crier famine, c’est peut être un indice qui devrait susciter en vous des interrogations concernant le pH ou tout simplement la composition générale des produits que vous utilisez (crèmes hydratantes).

En dehors du pH d’un produit, l’excès de glycérine dans la crème peut aussi être un facteur responsable de la sècheresse de vos cheveux. Normalement la glycérine est sensée retenir l’hydratation dans les cheveux mais si une crème hydratante en contient plus qu’il n’en faut, cela va créer l’effet contraire. Au début vous aurez l’impression que vos cheveux sont bien hydratés mais quelques heures plus tard, vous allez ressentir une sècheresse aigüe, ce qui va vous entraîner dans le cercle vicieux de la dépendance à la crème (toujours rajouter plus de crème) alors que c’est justement cette crème qui vous assèche les cheveux.

D’autre part, cet excès de glycérine dans une crème hydratante est aussi la raison pour laquelle vos coiffures bouclées ne tiennent pas longtemps.

Une autre raison pour laquelle vos cheveux sont toujours secs après une crème hydratante est tout simplement le fait que les actifs hydratants ne sont pas dosés en quantité suffisante mais ça, si vous me suivez depuis un bout, vous le savez déjà !

 

Comment contrôler le pH de sa crème hydratante?

Pour contrôler le ph de votre crème hydratante, il vous suffit de vous procurer des bandelettes de pH que vous trouverez sur le site AromaZone. Si le pH de votre crème est moins acide qu’il ne le faut (pH à 6 ou 6.5), vous pouvez toujours le corriger avec de l’acide lactique (aussi en vente sur AromaZone) mais attention, allez-y doucement car il suffit souvent de quelques gouttes d’acide lactique pour corriger le pH de votre crème donc si votre pH est par exemple à 6, rajoutez 3 gouttes d’acide lactique et contrôlez de nouveau le pH avec une bandelette. Moi en général, lorsque je fabrique mes produits, j’arrête le pH de mes produits à 5, 5 parce que c’est la moyenne entre 4.5 et 5.5 mais si le produit est à 5.5 ou même à 4.5, c’est aussi très bien.

Et qu’en est-il des autres produits?

Dans cet article, j’ai voulu mettre le « focus » sur la crème hydratante car c’est le produit qui ne se rince pas et qui va rester sur vos cheveux jusqu’au prochain shampoing, voilà pourquoi vous devez y accorder une attention particulière. Avez-vous déjà vu ce qu’un défrisant mal rincé fait sur les cheveux? Eh bien il continue « à cuire » les cheveux et à les abîmer davantage, d’où l’importance d’avoir le meilleur pH pour ses produits sans rinçage car ce sont ces derniers qui vont causer plus de dommages à vos cheveux si le pH venait à être trop acide (comme le lait que j’avais utilisé à l’époque) ou trop basique.

Comments

comments

Vous aimerez aussi

5 commentaires

  1. Je crois que tu as raison yunik . Moi étant toute jeune j’ai beaucoup utiliser les défrisants et ça me brûlait a chaque fois. Du coup lorsque je suis passé au naturel . J’ai commencé à voir que sur mon cuir chevelu des plaques sous forme de croute y était . Depuis lors je ne sais plus quoi faire. J’ai tout essayé . J’ai l’intention que mes cheveux ne poussent pas. Que faire dans ce cas là. J’en souffre. Aide moi stp

  2. Coucou! Super article! J’ai les cheveux très frisés (je suis métisse)et trouver des bons produits capillaires est un vrai parcours du combattant lol. Ils sont très fins et cassent beaucoup et les frisottis sont limite indomptables lol. Je vais essayé de faire plus attention à tes conseils et je pense voir une amélioration c’est sûr. En tout cas merci pour ton article très détaillé. Belle journée et bonne continuation à toi

  3. Merci pour l’article. Très intéressant! J’ai écouté une youtubeuse américaine à une époque qui insistait sur cette histoire de PH, et elle a de beaux cheveux, c’est KimayTube je crois…

    1. Merci à toi! Oui oui, je connais bien Kimmay, enfin sur YouTube. C’est une YouTubeuse aussi que je suivais pour justement sa grande pédagogie et ses vidéos instructives sur le cheveu afro.

Répondre à Marion J Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *