Comment le Reverse Hair Washing va faire pousser vos cheveux crépus plus vite

En ce début d’année, je cherchais un nouveau défi capillaire, quelque chose de plus à apporter à ma routine capillaire mais aussi à mes clientes. Même après quelques centaines de coachings privés à mon actif et plus de 11000 abonnés à la newsletter du blog, je tenais à ne pas m’endormir sur mes lauriers surtout que je sentais au fond de moi qu’il y avait quelque chose de plus à découvrir.

A la même période, mon stock de poudres indiennes se vidait déjà et j’étais sur le point d’en recommander lorsque soudain une idée traversa mon esprit: « mais pourquoi toujours les poudres indiennes? Tu es au Cameroun, il doit certainement avoir sur place des plantes que tu pourrais utiliser pour tes cheveux… » A ce moment, la 1ère chose à laquelle j’ai pensé était de rajouter un rinçage au thé à ma routine et comme je me concoctais déjà un thé maison (à boire) à base de menthe, persil, coriandre, thym, etc.. je me suis dit que ce thé ne pouvait pas faire de mal à mes cheveux.

Ok, il ne rendait pas mes cheveux doux mais au moins je les sentais forts et ils étaient plus brillants. J’ai donc compris à ce moment qu’il y avait matière à creuser et c’est comme ça que j’ai commencé à investiguer plus en profondeur sur les rinçages à base de plantes. C’est donc comme ça que dans mes marches (sur google, lol), je tombe sur le blog de Sandra Bloom, Experte en médecine et beauté holistique qui, dans un de ses articles parle du Reverse Hair Washing comme étant la meilleure technique d’entretien et de pousse pour les cheveux.

Dans cet article, elle explique que renverser l’ordre de ses soins aurait un impact plus que bénéfique sur les cheveux. En effet, la plupart des shampooings du commerce contiennent des bases lavantes qui agressent le cheveu et le privent de toutes ses huiles naturelles, le rendant ainsi sec et cassant; le cheveu perd de sa brillance et de sa fluidité (par déduction, ceci est donc une catastrophe pour les cheveux crépus qui déjà possèdent très peu d’huile naturelle et ont besoin d’être bien lubrifiés pour ne pas s’attacher et se casser sans cesse). Les masques capillaires ont donc pour but de rattraper les dégâts causés par le shampooing sauf que ces derniers ne contiennent généralement pas assez d’agents hydratants et donc les cheveux se retrouvent pris dans un cercle vicieux où rajouter plus de masque ou crème hydratante va plutôt entraîner du « build-up » (accumulation sur les cheveux et le cuir chevelu de résidus de certains ingrédients contenus dans les produits et qui vont venir boucher le cuir chevelu et les cuticules des cheveux, les rendant ainsi cassants, mous, ternes, et ralentissant la pousse des cheveux).

Le meilleur moyen de stopper ce cercle vicieux serait de commencer ses soins d’abord par un masque et ensuite un shampooing doux. De cette façon, le masque atténue l’effet agressif du shampooing, ce qui permet de préserver un minimum d’hydratation, de volume, de brillance et de fluidité.

Cependant, si l’on souhaite avoir une routine 100% naturelle (comme c’était le cas pour moi), alors il faudra remplacer le masque capillaire par des huiles végétales et le shampooing par un thé de rinçage. De cette manière, les résultats des soins vont être maximisés car les huiles naturelles vont permettre de nourrir en profondeur les cheveux et le cuir chevelu et les plantes vont venir désencrasser le cuir chevelu et les cheveux (en plus de leur apporter un plein de vitamines et minéraux), laissant ainsi un milieu favorable à la santé et à la pousse des cheveux.

Après avoir réuni tout ce qu’il me fallait pour ma nouvelle routine de seulement 2 étapes (bain d’huile et rinçage, un exploit pour les cheveux crépus), je décide de m’y mettre religieusement et 2 mois plus tard: le verdict est sans appel! des cheveux beaucoup plus souples et hydratés toute la semaine et pourtant je n’utilise plus de crème hydratante! Des cheveux qui ne s’attachent plus du tout, plus de frottement entre les cheveux; les cheveux même si emmêlés (ce qui est normal car ils sont crépus) se démêlent hyper facilement même à sec! Des cheveux plus rebondissants, plus forts et plus volumineux! J’ai aussi remarqué un renforcement de ma couleur de cheveux (le thé aurait donc lavé les résidus laissés par les poudres indiennes sur mes cheveux qui avaient légèrement changé de couleur). Et comme si ça ne suffisait pas, une pousse de cheveux presque insolente de 6 cm en 2 mois (même les cheveux caucasiens ne poussent pas si vite en si peu de temps!).

Vu de loin, ça a l’air trop beau pour être vrai mais en y réfléchissant bien, un tas de paramètres sont responsables de cette pousse presque miraculeuse:

  • La technique du Reverse Hair Washing permet effectivement d’avoir les cheveux toujours lubrifiés en premier et donc les frottements et les nœuds deviennent vite de l’histoire ancienne (surtout qu’ici il n’y a pas du tout de shampooing, uniquement un rinçage au thé qui lave en douceur et hydrate en profondeur).
  • Les ingrédients choisis concourent tous sans exception au traitement en profondeur des problèmes que rencontrent les cheveux crépus au quotidien (huile de Neem, beurre de Karité, huile de Coco, feuilles de Baobab, de Moringa, d’Hibiscus et de Neem). J’ai choisi ces ingrédients après des recherches approfondies sur les ingrédients naturels qui se trouvent en Afrique et qui permettraient de traiter efficacement la problématique du cheveu crépu.
  • La qualité des ingrédients choisis et la manière de les utiliser: Les huiles sont toutes 100% pures et pressées à froid et avec l’infusion de plantes au moment des soins, on est sûr de recevoir un pack frais de vitamines, minéraux, acides aminés, antioxydants, etc. à chaque rinçage. En effet, le problème avec les produits sur le marché est que les conservateurs ne garantissent que la non-toxicité des produits mais ne garantissent en aucun cas leur fraîcheur en termes d’efficacité des ingrédients. Nombreux sont les produits (aqueux) qui arrivent à notre chevet ayant déjà perdu (ou se dégradant après ouverture) une bonne partie de leur efficacité. Avec les plantes séchées par contre, on « active » les propriétés au moment du soin de manière à avoir le meilleur quasi instantanément! Un exemple très simple, le jus de citron que vous pressez et qui est conservé au frigo pendant des jours n’aura pas le même goût, la même fraîcheur, ni le même niveau de nutriments que le citron qui est fraîchement coupé le même jour.
  • Le Reverse Hair washing par définition implique automatiquement l’utilisation d’une autre technique qui favorise la pousse des cheveux à savoir: la méthode de l’inversion. Puisqu’il faut se rincer les cheveux à plusieurs reprises avec l’infusion lors du soin, il est donc impératif d’avoir la tête penchée vers le bas (avec un récipient en dessous pour récupérer le thé et répéter le rinçage). Cette inclinaison à l’avant (méthode de l’inversion) favorise la montée du flux sanguin vers le cuir chevelu, ce qui a pour rôle de stimuler la pousse des cheveux!
  • Les massages du cuir chevelu: dans ma routine de Reverse washing, j’ai inclus les massages du cuir chevelu car le soin (tellement rapide) et la posture permettent de réaliser les massages du cuir chevelu (à chaque rinçage) sans contrainte; les massages du cuir chevelu étant une autre technique favorisant la pousse des cheveux.
  • Lorsque je fais mon bain d’huile, j’en profite pour me démêler les cheveux et qui dit cheveux crépus et démêlage dit vanilles/twists. J’effectue le rinçage sur cheveux vanillés ce qui permet de limiter les manipulations pendant le soin et donc d’éviter tout risque de casse superflue.
  • Et enfin et pas des moindres, le pH de mon thé de rinçage est situé entre 5 et 5,5 soit le pH idéal pour les cheveux.

Lorsqu’on compile les 7 points énumérés plus haut et que les soins sont réalisés chaque semaine, on comprend bien qu’il n’y a de la place que pour des résultats hors du commun, comme ceux que j’ai obtenus sur mes cheveux en 2 mois.

Le Reverse hair washing est définitivement pour moi la meilleure technique d’entretien des cheveux crépus et à mon humble avis la seule qui permettra à vos cheveux de dépasser leur limite et tout ça sans stress! Si vous aussi vous voulez expérimenter cette routine simplifiée et pourtant ultra efficace, je vous propose de tester mon STARTER KIT et de revenir sous cet article me faire un feedback de vos résultats qui, je n’en doute pas, seront plus que positifs!

Continue Reading

Comment éviter d’avoir les cheveux secs après un shampoing?

quel shampoing pour cheveux secs

Alors ça c’est la question qui revient souvent plusieurs fois : la problématique du shampoing. A l’heure actuelle il est vrai qu’il s’avère assez compliqué de trouver un shampoing qui va faire son travail d’agent nettoyant, sans décaper et assécher le cheveu.  

Même si aujourd’hui nous savons qu’il faut éviter les shampoings contenant des sulfates agressifs (Sodium Laureth Sulfate et autres), cela ne résout pas forcément la problématique du cheveu sec après le shampoing.  

En effet le rôle d’un shampoing est d’éliminer les impuretés du cheveu (saletés, produits accumulés, gras), malheureusement durant cette étape, la plupart des shampoings ne vont pas se contenter d’éliminer le mauvais gras mais vont aussi emmener sur leur passage le peu d’huile naturelle que produit votre cheveu et qui lui est nécessaire.  

Pour l’instant je n’ai toujours pas trouvé dans le commerce de shampoing qui me convienne vraiment donc je ne saurais vous en recommander ( Je confectionne d’ailleurs, depuis l’année passée, tous mes produits et soins capillaires).

Cependant voici quelques conseils qui pourraient vous aider lorsque vous utilisez un shampoing du commerce: 

  • Bien choisir son shampoing (éviter les sulfates agressifs) 
  • Faire un bain d’huile préalable au shampoing : les huiles étant composées de gras, elles vont agir comme une barrière pour amortir le côté décapant du shampoing. 
  • Mélanger son shampoing avec un après shampoing ou une huile: de cette manière, non seulement vous réduisez la quantité de shampoing utilisée mais aussi vous rajoutez un agent beaucoup plus doux et démêlant que vos cheveux apprécient (mettez votre mélange dans une bouteille vide et rajoutez-y de l’eau, secouez bien votre préparation et procédez au shampoing).

Si en plus vous combinez ces 3 astuces, vous êtes assurée de voir une différence conséquente sur vos cheveux après votre shampoing. De plus en lavant vos cheveux, appliquez votre shampoing uniquement sur le cuir chevelu, frottez avec la plante de vos doigts, ensuite dirigez l’excès de mousse sur vos longueurs. Rappelez-vous toujours que plus que tout, c’est le cuir chevelu qui a besoin d’être bien nettoyé afin de laisser un environnement sain et propice pour la bonne pousse de vos cheveux .

La pousse du cheveu commence en dessous de votre cuir chevelu certes mais si l’environnement externe pour recevoir ce cheveu est pollué ou agressé, alors cela ne sera pas sans conséquence sur vos cheveux.

Continue Reading